User Tools

Site Tools


  • Deutsch (German)
  • English
  • Français (French)
  • Italiano
fr:building_efficiency_more

Quelles données puis-je entrer dans le calculateur?

Le calculateur vous permet de choisir une valeur de rendement thermal de nouveaux ou anciens bâtiments en Suisse pour l'année sélectionnée (2035 ou 2050).

Rendement d'un bâtiment

image Décathlon solaire 2009

Table des matières

  • Impact
  • Marché global
  • Définition
  • Contraintes
  • Plages de données
  • Références

IMPACT – Quels est l'impact d'une augmentation des rendements des bâtiments?

En Suisse, augmenter le rendement thermal de nouveaux et anciens bâtiments aura les impacts suivants:

Système énergétique

image Réduire la demande totale d'énergie.

image Réduit la demande totale de carburants pour le chauffage et de gaz naturel.

image Susceptible d'augmenter l'indépendance et la sécurité énergétique en réduisant les importations de pétrole.

Environnement & Climat

image Réduit la demande totale en énergie.

image Très susceptible de réduire les émissions totales de CO2.

image Réduit les émissions de polluants nocifs en région urbaine.

image Susceptible de générer des déchets additionnels dus aux travaux supplémentaires pour les bâtiments.

Société & Économie

image Mesurer le rendement des bâtiments est souvent l'option la moins coûteuse pour réduire la demande d'énergie.

image Cependant, l'opportunité la plus efficace pour réduire la demande en énergie est en général de rénover un bâtiment, ce qui est moins économe qu'une construction initialement efficace.

image Peut améliorer la balance des paiements en réduisant les importations de pétrole et de gaz naturel.

image Réduit les revenus de la Confédération dus à la taxe actuelle sur le pétrole.

image Nécessite en général un changement dans le comportement des usagers, ainsi que des travaux de rénovation efficaces.

MARCHÉ GLOBAL – Quel est le potentiel mondial pour le développement des rendements des bâtiments?

Les mesures prises sur l'efficacité de l'isolation des bâtiments sont prévues de contribuer à 24% de la réduction de la consommation mondiale d'énergie (entre aujourd'hui et 2035). Ceci en dépit du fait que les bâtiments représentent environ 32% de la consommation d'énergie finale. De plus, cette diminution est considérée comme ne représentant que 20% du potentiel total des réductions si les mesures pour le rendement étaient appliquées sur tout le stock du bâtiment. [2]

DÉFINITION / CONTRAINTES

DÉFINITION - Que représente l'indicateur d'efficacité des bâtiments?

L'indicateur couvre les mesures passives qui influencent la demande en chauffage de nouveaux et anciens bâtiments; il n'est pas concerné par les technologies de chauffage à proprement parler.

Des mesures typiques incluent l'isolation des murs, sols et plafonds, l'amélioration du vernissage des vitres, des mesures de design dont l'objectif est d'optimiser la réception des rayons solaires, de même que l'amélioration des contrôles des immeubles.

CONTRAINTES - Quels sont les principaux obstacles face à l'augmentation de l'efficacité des immeubles?

• Améliorer l'efficacité des composants d'un bâtiment nécessite la rénovation de bâtiments existants, ce qui cause des nuisances évidentes.

• Les bâtiments sont souvent la cible d'intérêts divergents, en particulier entre les propriétaires et les locataires.

• Malgré de potentiels retours sur le moyen à long terme dus aux économies d'énergie, les propriétaires privés sont généralement très sensibles aux coûts initiaux, en particulier si leur période en tant que propriétaire est courte ou incertaine.

HYPOTHÈSES – QUELLES SONT LES Hypothèses FAITES PAR LE CALCULATEUR?

Les moyennes annuelles de demande en chauffage pour 2035 et 2050 sont calculées en se basant sur différents paramètres. Les principales hypothèses faites sont au sujet de:

PLAGE DE DONNÉES - QUELLE PLAGE DE DONNÉES PUIS-JE CHOISIR?

Les plages de données attendues pour les performances énergétiques des bâtiments en Suisse sont:

  • 2035 → 41 - 57 kWh/m2
  • 2050 → 21 - 43 kWh/m2

En 2011 les bâtiments suisses on consommé en moyenne 92 kWh/m2 [1].

RÉFÉRENCES

[1] PROGNOS 2012, Die Energieperspektiven für die Schweiz bis 2050, Energienachfrage und Elektrizitätsangebot in der Schweiz 2000–2050.

[2] IEA 2012, World Energy Outlook 2012, New Policies Scenario. Note that this figure includes all building energy demand and not just heating.

You could leave a comment if you were logged in.
fr/building_efficiency_more.txt · Last modified: 2019/10/22 09:17 (external edit)